Remise de la fourchette d’or en vidéo

La Perle du Maroc - Restaurant Marocain

La carte fait danser les grands classiques de la gastronomie marocaine: le couscous traditionnel à base de produits frais, les pastillas, les tajines mais aussi les chakchoukas. Pendant l’hiver, le service se fait à l’intérieur des salons du restaurant. En été, une véritable tente berbère authentique est installée en terrasse.

Voir la remise de la fourchette d’or en vidéo

La Perle du Maroc obtient la plus haute disctinction

La Perle du Maroc - Restaurant Marocain

La “Perle du Maroc” vous offre un cadre soigné, un service agréable et une ambiance chaleureuse pour savourer un dîner romantique en tête à tête, en famille ou entre amis.
Chez la “Perle du Maroc”, vous apprécierez une cuisine délicatement parfumée et une carte variée qui réveillera votre curiosité gustative.
C’est grâce à tout cela, que la “Perle du Maroc” a pu décrocher le 24 janvier 2011 “La Fourchette d’Or”, la plus haute distinction de la Fédération Internationale du Tourisme.

La Perle du Maroc - Restaurant Marocain

Son couscous décroche la Fourchette d’or en 2011

La Perle du Maroc - Restaurant Marocain

Tout ce qu’il touche se transforme en or. Cet ancien bijoutier, reconverti il y a dix ans dans la restauration, vient de recevoir la Fourchette d’or 2011 de la gastronomie marocaine traditionnelle. Elle lui a été remise lundi soir par le président de la Fédération internationale du tourisme, Eric Duluc. Cette distinction, réservée à la gastronomie qui « exprime la délicatesse de la table », a été créée en 1973 et dessinée par le peintre Salvador Dali. Elle lui a été décernée pour son couscous servi dans son restaurant, la Perle du Maroc, rue de la Mairie, à Champs-sur-Marne.
Pour exemple, la Tour d’Argent à Paris ou encore le Negresco à Nice sont titulaires de la Fourchette d’or. « Il fait de la gastronomie avec de l’authentique, » a expliqué Eric Duluc. « C’est la recette de maman, explique humblement Abdel Haït Hammou. Notre couscous est fait comme à la maison. Nous avions déjà l’obligation de transmettre la vraie cuisine marocaine. Avec ce trophée, il faudra faire encore mieux! »
Le cadre fait également partie des éléments qui peuvent faire pencher la balance en faveur d’un restaurant. Et de ce côté-là, la Perle du Maroc n’a rien à envier à personne. L’été, il est même possible de se restaurer sous une véritable tente berbère.
La ville de Champs-sur-Marne se distingue décidément dans le domaine culinaire puisqu’il y a douze ans, la maire PC, Maud Tallet, avait déjà assisté à la remise du Dragon d’or décerné par la Fédération internationale du tourisme au restaurant le Jardin du Printemps.

Voir l’article sur le parisien.fr